26/01/2006

le temps qui reste...

Je tenais plus en place, partie à 16h du boulot, traverser le hall de l'hopital, bondé de monde, ça me fait sourire parfois, qd j'etais môme je detestais l'odeur des hôpitaux, et voilà que j'y bosse depuis 3 ans...

 

en sortant j'croise "meilleur ami", qui fait médecine,

...une clope à la main... lui aussi il s'y est mis... on cause de tout de rien, des banalités devant ses copains, et  pourtant on en a des choses à se dire tout les 2...

 

j'ere un peu dans les rues avant de me diriger vers l'actor studio... 17h25: je m'installe, on devait être 5, 6 personnes grand max

Je comptais un peu sur ce film pour m'aider à craquer, mais pas moyen, les larmes etaient là prêtent à venir s'ecraser sur mes joues, mais rien, même pas les yeux humides... J'me rapelle de cette prof/docteur qui m'a filé un coup de main à l'époque, et qui m'avait dit: tu verras qd tu seras sortie de tout ça, tu seras plus forte, plus forte qu'une majorité de gens... T'as un potentiel énorme en toi, il ne manque vraiment pas grand chose pour que tu arrives à être celle que tu es en réalité, au plus profond de ton être... que la jeune femme que tu es aujourd'hui se réconcillie avec la môme abusée dans le passé...

 

 

Le Temps Qui Reste (2005)

Synopsis: Romain, un jeune photographe de 30 ans, apprend brutalement qu'il n'a plus que quelques mois à vivre.

48 Ko

Commentaires

Arghhhhhhhhh ... tu te mets à la clope quand j'essaie désespérément, et avec un succès très moyen, d'arrêter .... pas bien ;-)
Je comprends que tu n'aies pas pleuré devant "Le temps qui reste" c'est un tr ès bon film, mais la fin de vie est traitée trop frontalement, de manière trop abrupte, réaliste, pour entraîner la moindre sentimentalité, mais au final ça fait l'effet d'une grosse baffe dans la figure...

Écrit par : NowFuture | 27/01/2006

Les commentaires sont fermés.