10/02/2006

note 1: la vie rêvée des anges

Enroulée dans mon plaid, je visionne distraitement le film, j'fume qques clopes, j'ai froid ...

Puis je repense au carnet que j'ai acheté la semaine passée,  besoin d'écrire, le but n'est pas de faire un exercice de style, juste noircir les pages, faire surgir les mots, sentir et ressentir...

 

 

 

#15 ans de silence

ça marque

ça laisse des traçes

 

Ne plus rien ressentir

pas de larmes, pas de rires

se priver de tout affect

Juste foncer tout droit

sans regarder derrière

ni même sur les côtés

 

Me complaire dans le déni

c'est tellement plus facile

s'efforcer d'oublier

au point d'oublier tout

de m'oublier moi...

 

a qui ai-je cru mentir

si ce n'est à moi-même

 

Me confondre dans l'image de celle

qu'on veut que je sois

 

Ne pas attirer l'attention

ne surtout pas faire de vagues

 

A force de jouer un rôle

je ne sais pas qui je suis

tout ce que je sais

c'est que ça sonne faux

 

vivre en apnée, ça ne pouvait plus durer

 

Enfin je respire

 

Je sens l'oxygène envahir mes poumons

 

c'est l'euphorie

 

Renaissance

 

Je vis à 200 à l'heure

 

envie de rattraper toutes ces années

 

Larmes, colères, fou rires

 

Aujourd'hui je sais que c'est un leurre

Je ne peux rattraper le temps

 

Accepter le passé

Accepter que ma vie ai ete dirigée jusqu'ici

 

reprendre le contrôle de ma vie et faire avec....

 

Ces derniers jours

j'avais tendance à me demander

et si...

 

et si c'etait pas arrivé

et si j'avais parlé plus tôt

et si quedalle

Je ne peux pas changer ce putain de passé

 

Alors je suis mes envies

Je m'écoute

J'arrête de me mentir

Et je vis pour moi avant tout...#

 

 

Commentaires

http://y-aaz2.skynetblogs.be/ "Elle va quand même pas vous plaire
A travers une image
dire qu'elle est malheureuse
c'est pas vrai"

Écrit par : Clandestino | 10/02/2006

Echo... A mon tour de te découvrir...Et je me retrouve dans ton poème...Si vrai.
Décidement cette journée a décidé de me brasser!
A très bientot

Écrit par : Themanwithoutbone | 10/02/2006

Les commentaires sont fermés.