23/02/2006

note 2: L'etrang(ère)

 

# Revenir dans la maison où j'ai grandi

et me sentir étrangère

comme si c'etait la première fois que j'y mettais les pieds

 

regarder les objets qui m'entourent comme s'ils ne m'etaient pas familiers

Voir les cadres accrochés aux murs, et avoir envie de demander, c'est qui la fillette sur la photo?

 

C'est un peu comme si je parcourrais le journal intime d'une inconnue...

 

Revoir les membres de la famille et me sentir incapable de les remercier de leurs présents à l'occasion de mon départ...

C'est pas moi qui ait reçu ces cadeaux, mais la fille qui habitait ici il y a quelques mois...

 

Les entendre parler de moi et ne pas me reconnaître dans le portait qu'ils esquissent...

 

Flippant? oui un peu je l'avoue...

 

Cette fille n'existe pas, c'est un leurre

un cliché, une hypothèse, un faux-semblant, une tentative de ressembler à ce qu'elle aurait été, à ce qu'elle aurait pu être si ça n'était pas arrivé

Elle aura passé son temps à essayer de redéfinir les contours, à chercher veinement à retrouver qqun qui n'existe pas...#

Les commentaires sont fermés.