24/06/2006

petite crise passagère...

un passé qui est revenu me hanter, un passé tabou, de ceux dont on ne peut pas vraiment parler, paradoxal, quand on pense que la parole est la seule delivrance...

Alors je me replie, je remets des barrieres, j'enmerde le monde entier, je deviens imbuvable, insolente, indifférente

De la colere, bcp de fatigue, la tension artérielle qui chute... les cicatrices de l'âme qui ne s'expriment pas par les mots, et c'est le corps qui en fait les frais

J'hesite souvent à parler de ça ici, pour ne pas effrayer, mais tout le monde a un passé, certains plus lourd que d'autres

Commentaires

Enfin de retour ? Vous me manquiez.

Écrit par : Pierre | 26/06/2006

Les commentaires sont fermés.